L’achat d’un bien immobilier sur Paris

Avec la flambée des prix de l’immobilier à Paris, procéder à l’achat d’un bien peut être difficile. Il est donc important de définir auparavant un budget et de lister vos critères d’acquisition. Des spécialistes sont également disponibles pour vous aider dans votre achat immobilier à Paris.

Les démarches précédant l’achat d’un bien immobilier à Paris

Vous devez chercher des biens immobiliers qui correspondent à vos critères après avoir défini votre budget et surtout en ayant un plan de financement sûr. La période de recherche peut prendre du temps si vous n’êtes pas bien organisé. Vous pouvez vous inscrire sur les sites des agences immobilières pour recevoir les alertes en cas de mise en vente de nouveaux biens.

Plus simplement, vous pouvez faire appel à une agence immobilière pour qu’elle s’occupe du volet recherches ou pour organiser les visites. En procédant ainsi, vous aurez plus de chances de trouver un bien à acheter à Paris en peu de temps.

La procédure à suivre une fois le bien trouvé

Il va sans dire que vous allez visiter le bien objet de votre choix et donner votre aval pour la suite des démarches. Il s’agit notamment de faire une offre d’achat. À ce titre, il faut souligner qu’il est fréquent de recourir à un notaire Paris  pour représenter l’acheteur (et même le vendeur), afin que tout se passe dans la légalité et la transparence. Notez que le même notaire peut représenter les deux parties (acheteur et vendeur).

Par ailleurs, les agences immobilières ont généralement des contacts avec des notaires, ce qui peut vous faciliter la tâche si vous n’en connaissez pas. L’un des rôles du notaire est de s’assurer que chacune des parties reçoit toutes les informations utiles avant de signer la promesse de vente. L’acheteur notamment doit être informé de tout ce qui a trait au bien qu’il va acheter.

La dernière étape de l’achat

Si tout est clair jusque-là, vous pouvez signer un compromis de vente. Vous devez aussi verser un acompte sur le prix de vente au vendeur ainsi qu’une somme correspondant à 5 % ou 10 % du prix de vente au notaire. Après cette première signature, vous disposez d’un délai de 10 jours pour vous rétracter sans frais ni justification. Dans le cas contraire, votre acompte est perdu et sert de dédommagement au vendeur.

Par la suite, un autre rendez-vous est fixé pour la signature définitive du contrat de vente. Il se déroulera en présence du notaire. Vous paierez le reste de la somme et vous recevrez en retour les clés de votre nouveau bien. Il faut noter que la signature d’un compromis de vente n’est pas obligatoire. Vous pouvez directement conclure la vente si vous avez la possibilité d’acheter sans emprunt.